Soldiers Helping Soldiers Potato Project Press Release

An English Message will follow

 

 

Communiqué

SHSPour diffusion immédiate

Le 25 mai, 2016

 

Activité de culture de pommes de terre pour soutenir les refuges d’Ottawa

Ottawa — Initiative d’entraide entre militaires (IEM) lançait aujourd’hui la première édition de son activité de culture de pommes de terre pour soutenir les refuges d’Ottawa qui viennent en aide aux sans-abri.

Le maire Watson, les conseillers Blais et Mitic, Victoria Ryan d’IEM, des représentants d’Alimentation juste et Deirdre Freiheit, président directeur général des Bergers de l’espoir étaient tous sur place pour semer des pommes de terre.

« Je suis heureux d’aider et de soutenir cette activité organisée par la capitaine Ryan et Initiative d’entraide entre militaires », a dit le maire Jim Watson. « Ottawa a la réputation d’être une ville bienveillante et voici une autre façon pour ses résidents de soutenir les gens épatants qui dirigent et qui utilisent nos refuges », a-t-il ajouté.

Avec l’appui d’Alimentation juste, de la Ville d’Ottawa et de membres dévoués des Forces armées, IEM lance au public le défi de cultiver des pommes de terre cet été et d’en faire don au moment de la récolte aux refuges qui participent à l’activité.

«Je me suis rapidement porté à aider sur ce projet pour assister», explique le conseiller Blais. “Mon bureau a passé beaucoup de temps avec d’entraide entre militaires à mettre à démarrer ce projet et je suis très fier d’avoir apporté cette contribution», ajoute-il.

Les pommes de terre sont une des dépenses les plus importantes dans les cuisines des refuges. Faire don de votre récolte aura une incidence directe sur leur budget.

« Avec un investissement d’aussi peu que 10 dollars, une personne peut facilement récolter 45 kg de pommes de terre », a dit la capitaine Ryan. « Les pommes de terre sont une des dépenses les plus élevées dans les soupes populaires. Ces organismes en utilisent des tonnes chaque année. C’est un légume très polyvalent, qui offre une grande variété de menus possibles aux cuisiniers », a-t-elle ajouté.

Les pommes de terre sont intéressantes parce qu’elles demeurent fraîches des mois durant si elles sont conservées comme il faut, et tout le monde peut en cultiver à peu près n’importe où.

« Nous appuyons ce projet, car il sensibilise les gens au problème de l’insécurité alimentaire chez les personnes sans-abri tout en encourageant une approche concertée dans la collectivité pour cultiver des aliments frais destinés aux personnes qui en ont le plus besoin », a dit Jordan Bouchard, coordonnateur du réseau des jardins communautaires d’Alimentation juste.

Les personnes désireuses de cultiver des pommes de terre cet été dans le cadre de cette activité dirigée par Initiative d’entraide entre militaires peuvent s’inscrire en se rendant sur le site suivant : http://www.alimentationjuste.ca.

Le public peut se rendre sur le site www.justfood.ca/iem pour s’inscrire, avoir plus de détails sur les modalités de participation et recevoir des conseils techniques conviviaux sur la culture des pommes de terre.

Pour autre renseignements :
Victoria Ryan
shs.vicki@gmail.com

 

SHSNews Release

For Immediate Release
May 25, 2016

First Grow Potato event launched to support local shelters

Ottawa – Soldiers Helping Soldiers (SHS) today kicked off the first Grow Potato event to help benefit Ottawa shelters for the homeless.

Mayor Watson, Councillors Blais and Mitic, Victoria Ryan of SHS, Just Food and Micah Garten of the Shepherds of Good Hope, were all on hand to plant potatoes of their own.

“I am proud to help and support Captain Ryan and Soldiers Helping Soldiers in this endeavour,” says Mayor Jim Watson. “Ottawa has a reputation for being a caring City and this is another way for residents to support the amazing people who run and use our shelters,” he adds.

With the support of Just Food, the City of Ottawa and dedicated members of the Armed Forces, SHS challenges members of the public to grow potatoes this summer, to be donated to participating shelters at the end of the growing season.

“Veterans deserve and have earned our support, which is why I am honored to have been asked to help the First Grow Potato project get started,” says Councillor Blais. “While we can’t begin to repay the debt we owe our veterans, contributing to Soldiers Helping Soldiers’ initiatives is a great start.”

Potatoes are among the largest expense in shelter kitchens, a donation made by the public will directly impact the financial bottom lines of the shelters.

“One can easily and for as little as $10, grow 100 lbs of potatoes,” says Captain Ryan. “Potatoes are amongst the largest expense for soup kitchens and they consume tonnes for them every year. They are also extremely versatile, offering an amazing variety of menu options to the cooks,” she adds.

Potatoes are appealing because they keep fresh for months in proper storage and can be grown almost anywhere by just about anyone.

“This is a wonderful SHS project and we’re proud to be a part of it,” says Deirdre Freiheit President and CEO of the Shepherds of Good Hope. “Potatoes are an essential staple. We go through approximately 30 10-lb. bags each week. That’s more than 15,000 lbs. of potatoes every year. The Grow Potato program will help us meet that need.”

“We are supporting this project as it increases awareness about food insecurity among homeless people, while also encouraging a team approach within the community to grow fresh food for those who need it most”, says Just Food’s Community Garden Network Coordinator Jordan Bouchard.

Members of the public can visit www.justfood.ca/soldiers-helping-soldiers to register and get more detail on how to participate with friendly technical tips on how to grow potatoes.

For more information:
Victoria Ryan
shs.vicki@gmail.com